L’huile essentielle de laurier noble

Certainement une de mes huiles préférées de par sa polyvalence, son parfum, ses propriétés. Elle fait partie des huiles que je qualifie d’indispensables dans une trousse d’aromathérapie.

Le laurier noble, Laurus nobilis en latin, est un arbre de la famille des lauracées, poussant en général sur les pourtours du bassin méditerranéen. Il fait partie de ces arbres qui ont une histoire mythologique puisqu’on raconte que le laurier noble n’est rien d’autre que la nymphe Daphnée, fille du dieu du fleuve Penée. En effet fuyant Apollon, Daphnée fut changée en arbre par son père. Apollon en fit donc son arbre fétiche consacré aux triomphes, aux chants et à la poésie.

On comprend mieux de fait la couronne de laurier, indissociable du succès. Et c’est toujours du laurier noble que le diplôme du baccalauréat tire son nom, puisqu’il veut dire « baie de laurier ».

Mais revenons aux propriétés de son huile essentielle. On peut globalement retenir les 6 grandes propriétés suivantes :

propriétés du laurier noble

Bien sûr il a d’autres propriétés, mais il est intéressant de pouvoir retenir les grands axes thérapeutiques d’une huile essentielle et comme je le précise souvent, quand on en comprend les grand axes, il est facile de déduire les autres propriétés.

Pour choisir une bonne huile de laurier noble, il est préférable de s’assurer qu’elle respecte quelques critères au niveau de sa composition, ou bien acheter auprès d’une marque qui garantie toujours la qualité médicinale de ses huiles. Ne pas négliger la zone de production car c’est vraiment autour du bassin méditerranéen qu’on peut produire une huile de qualité. La chimie d’une plante dépend grandement du biotope et du climat dans lequel elle pousse. Les huiles de laurier noble produites autour du bassin méditerranéen offrent une composition chimique équilibrée.

Globalement, pour qu’une huile de laurier noble soit considérée comme médicinale, on attend que sa composition respecte à minima les critères suivants :

C’est une huile relativement sûre d’emploi dans la mesure où sa DL50 est élevée. Pour rappel, la DL50 permet d’évaluer la toxicité d’un produit. Sa sûreté d’emploi fait qu’elle a peu de contre-indications. Les personnes allergiques prendront quand même soin de faire un petit test cutané avant. Les personnes enceintes ou allaitantes pourront l’utiliser en dilution après avoir demandé un avis médical.

Si vous n’êtes pas habitué·es à cette huile n’hésitez pas à la découvrir, elle en vaut vraiment le coup !

L’huile essentielle de lavande vraie

Ci-dessous, une vidéo sur l’huile essentielle de lavande vraie, fine, officinale. Comment bien la choisir et comprendre ses propriétés.

J’en profite pour préciser que si les noms lavande vraie, lavande fine et lavande officinale sont des synonymes pour une même plante botanique, on réserve toutefois le nom lavande vraie à la lavande sauvage et les deux autres noms à la même lavande mais cultivée.

Référence de l’étude citée dans la vidéo : F. Harnist 2013 : huile essentielle de lavande officinale, état des connaissances sur ses potentialités thérapeutiques

L’huile essentielle de menthe poivrée et ses 4 grands axes d’utilisation

Certainement une des huiles essentielles les plus utilisées en aromathérapie, la menthe poivrée mérite largement de faire partie de notre trousse d’aromathérapie.

Dans cette vidéo je vous présente 4 grands axes thérapeutiques. Elle peut bien sûr faire plus, mais comme à mon habitude, je préfère procéder par étape, utiliser les 4 grands axes pour comprendre comment elle fonctionne, ce qui aide ensuite à comprendre son champ d’action bien plus vaste. Les 4 grands axes dans lesquelles elle est très pertinente sont:

  • La spère hépato-digestive
  • Les infections
  • La gestion de la douleur et de l’inflammation
  • Le psychisme

La menthe poivrée est une plante de la famille des lamiacées, une famille qui contient beaucoup de plantes aromatiques comme la lavande, le thym, le lierre terrestre, la sauge et bien d’autres. Elle est obtenue par croisement de la menthe aquatique et de la menthe verte. C’est donc une plante hybride dont les graines sont stériles. Son nom latin est Mentha x piperita, le « x » signifiant que c’est une plante hybride.

Elle fait partie des plantes intéressantes aussi bien en tisane qu’en huile essentielle. Dans la vidéo jointe à l’article je n’aborde que la partie huile essentielle mais n’oublions jamais qu’elle offre pas mal de vertus en tisanes également.

Pour bien la choisir il est important de s’assurer de sa bonne composition chimique. Pour qu’elle soit de qualité thérapeutique il est important de s’assurer que sa composition respecte les critères suivants :

  • Monoterpenols : menthol (au minimum 30 %, beaucoup des propriétés dépendent de sa présence)
  • Monoterpenes : limonène (environ 2%)
  • Esters : acétate de menthyle (jusqu’à 20%, la présence d’ester ne doit pas être trop petite, si on peut se satisfaire d’un taux à 3% il est préférable d’en avoir plus)
  • Oxydes : 1,8 cinéole (environ 5%)
  • Cétones : menthone (entre 15 et 30 %) , pulégone (maxi 3%), isomenthone

Les propriétés du jus de citron et de son huile essentielle

Une vidéo pour découvrir ou redécouvrir les propriétés thérapeutiques du citron, que ce soient les propriétés de son jus ou de son huile essentielle. Pour être précis, ce n’est pas une huile essentielle mais une essence, car elle est obtenue par expression à froid de son zeste et non par distillation comme pour les huiles essentielles. Néanmoins comme on la trouve au rayon des huiles essentielles avec le même packaging, on a pris l’habitude de cet abus de langage et de parler de l’huile essentielle de citron.

Elle a de bonnes propriétés pour la sphère digestive et hépatique. Elle permet également lorsqu’elle est utilisée en diffusion d’assainir une pièce afin de prévenir les maladies d’hiver. Puisque c’est d’actualité, elle peut également être utilisée en prévention contre le coronavirus en assainissant l’air ambiant.

Le citron a fait l’objet de nombreuses études, en voici quelques unes :

Réflexion sur la pensée positive

Comme beaucoup de choses, si la pensée positive a été tendance à une époque, ce qui l’est maintenant c’est de la critiquer. On voit donc de plus en plus d’ouvrages et de conférences visant à combattre l’injonction au bonheur. La pensée positive étant vue comme un des moyens d’y parvenir, elle se retrouve de fait critiquée. Mais avant de la critiquer elle est d’abord redéfinie et caricaturée par le simple mantra « je vais bien tout va bien ». Une caricature qui fait sens si on considère que la pensée positive n’est qu’une négation des réalités de la vie, une sorte d’aveuglement dans lequel on s’efforce de voir le verre à moitié plein en toutes circonstances. 

Mais est-ce bien ça la pensée positive ?

Me considérant comme un adepte de la pensée positive, il me semble important d’expliquer ce que je mets derrière ces mots. Bien évidemment, la pensée positive n’a rien à voir avec un mantra. Elle se réfère plus à une attitude mentale, une façon d’être.  Notre expérience de la vie repose sur deux choses, les situations que nous traversons, sur lesquelles nous n’avons pas toujours de prise et l’état d’esprit avec lequel nous décidons de faire face. Et sur ce dernier nous avons bien évidemment plus de latitude. 


C’est dans notre façon de penser et de nous relier à l’expérience que la pensée positive trouve un sens. Il ne s’agit pas de tout positiver jusqu’à l’absurde, mais d’avoir une vision, une attitude apte à chercher le meilleur chemin possible. Avec en trame de fond cet aphorisme si juste de Marc-Aurèle : 

Avoir la force d’accepter ce qui ne peut changer, le courage de changer ce qui peut l’être et la sagesse de pouvoir distinguer entre les deux. 

La pensée positive c’est aussi cette capacité à réaliser qu’à chaque seconde nous pouvons prendre un nouveau départ. Que chaque jour est le premier jour du reste de notre vie pour paraphraser le titre d’un livre. Que l’instant présent n’est pas un moment de béatitude ridicule qui nous invite à brûler la chandelle par les deux bouts, mais plutôt à comprendre que l’instant présent est le seul moment où on peut agir, le seul moment où on peut être la cause des effets auxquels on aspire. 

La pensée positive est aussi une forme de résilience, une forme d’adversité qui fait que quoi qu’il arrive on veut continuer à faire des choix, même si ce choix est juste d’accepter ce qu’on ne peut changer. 

On est donc loin du mantra « je vais bien tout va bien » mais plutôt dans une dynamique mentale qui vise à nous interroger sur ce que nous pouvons faire de mieux par rapport à une situation donnée. Ce qui n’exclue pas les peines, les joies et les autres émotions.

La pensée positive c’est aussi se faire confiance, confiance dans notre attitude à rebondir. Et pour finir sur un autre aphorisme :

L’oiseau n’a pas confiance dans la branche sur laquelle il se pose, il a confiance dans ses ailes. 

Le nombril de Vénus

Une petite vidéo sur le nombril de Vénus. Un nouveau format de vidéo en extérieur qui pour une première m’a donné beaucoup de fil à retordre compte tenu des bourrasques de vents. Je m’excuse donc par avance pour la qualité sonore !

Le nombril de vénus fait partie des plantes sauvages comestibles. Raison de plus pour apprendre à la reconnaître.

Lien entre oméga 3, oméga 6 et inflammation

Dans cette vidéo j’explique le lien entre un déséquilibre dans nos apports d’omégas 3 et d’omégas 6 et les états inflammatoires du corps humain. En effet, les voies métaboliques gérant les omégas 3 et omégas 6 sont fortement impliquées dans le contrôle de l’inflammation.
Le schéma ci-dessous montre les liens qui existent entre les deux voies métaboliques. C’est un schéma simplifié destiné à comprendre le lien avec les états inflammatoires et qui me sert de support dans la vidéo.

Un tandem d’huiles essentielles pour gérer les douleurs de l’appareil locomoteur

La gaulthérie et l’eucalyptus citronné se combinent très bien pour soulager tout ce qui est douleurs musculaires, osseuses, tendineuses voire même les pathologies touchant les tissus nerveux.

Je vous en dis plus dans la vidéo ci-dessous.